Lorsque vous réalisez un achat immobilier, celui ci est forcément soumis à une régularisation juridique, est heureusement pour les acheteurs. Découvrez de ce pas tout ce que vous devez obligatoirement savoir pour accéder à votre achat immobilier.

Quelles sont les obligations de l’acquéreur ?

Le vendeur n’est en effet pas le seul à avoir certaines obligations légales, l’acheteur lui aussi doit se soumettre à certaines règles. La première règle et la plus importante me semble t-il est que l’acquéreur doit payer le montant convenu. L’acquéreur doit également payer la taxe foncière ainsi que la taxe d’habitation si cela est inscrit dans le contrat de vente. L’acquéreur peut se voir demander de régler des frais de retard si cela est spécifié dans le contrat ou si le bien immobilier en question dégage des revenus. Si l’acheteur ne paye pas, le vendeur à le droit d’annuler tout bonnement la vente.

Qu’est ce que la garantie vice caché ?

Il n’y a rien de plus horrible que de devenir propriétaire d’un appartement ou d’une maison et de s’apercevoir après coup de vices cachés. La bonne nouvelle, c’est qu’une garantie existe pour tout achat immobilier.
Un vice caché est un dégât ou un dysfonctionnement caché par le propriétaire lors de la vente. La garantie du vice caché fonctionne uniquement si l’acheteur n’était en aucun cas au courant du problème avant la vente. Vous avez deux ans pour faire un recours de vice caché et il faut que celui ci rende le lieu inhabitable ou que le prix du bien s’en trouve fortement baissé.

Achetez à deux avec le régime de la communauté réduite aux acquêts

Lors que les gens se marient, 80% le font sous le régime de la communauté réduite aux acquêts. Mais que cela signifie t-il lors de l’achat d’un bien immobilier ?
Le contrat de la communauté réduite aux acquêts est pour les personnes qui ne font pas de contrat de mariage. De ce fait, tout ce qui était à eux avant le mariage le reste et tout ce qu’ils achètent en commun après le mariage est à eux deux et ce, même si un seul à investi de l’argent dans le projet immobilier. Sachez également que si vous divorcez, les biens seront séparés en deux parts égales.

Catégories : Achat immobilier